MENU
Faire un don
Header image

Barry News 03/2021


Les Saint-Bernard en action – hier et aujourd’hui

Photo : © Collection Vuyet, Fondation Barry

Quand on pense à la Suisse, on pense aussi aux Saint-Bernard et à la façon dont ils sont assis devant les hautes montagnes, au soleil, avec leur tonneau autour du cou. Cependant, dans ce numéro, nous vous expliquons que ces chiens ont toujours accompli des tâches variées.

Le rôle des Saint-Bernard dans le passé

Jusqu’au XIXe siècle, les chiens étaient avant tout des animaux de rente qui devaient remplir une certaine fonction. Ils servaient notamment de gardiens, de traqueurs, d’animaux de trait et de bât. Seuls les princes et autres personnalités de haut rang pouvaient s’offrir des chiens pour le plaisir.

Chiens de sauvetage

Dans leur lieu d’origine, l’Hospice du Grand-St-Bernard, les Saint-Bernard assistaient les chanoines depuis le milieu du XVIIe siècle environ. À l’origine, ils étaient employés comme gardiens et protecteurs de l’Hospice, car sa porte n’est jamais verrouillée depuis sa création et est toujours ouverte aux voyageurs.

Par la suite, les chiens ont joué un rôle important dans le sauvetage. En hiver, les serviteurs de l’Hospice, appelés « marronniers », accompagnés de leurs chiens,
devaient tracer chaque jour le chemin de l’Hospice en direction du nord et du sud. C’est surtout en cas de tempête, de brouillard ou de chute de neige que l’on parcourait les sentiers à la recherche de voyageurs égarés ou accidentés. Le flair des compagnons à quatre pattes était très précieux. Cette mission prit fin avec l’inauguration du tunnel du Grand-St-Bernard en 1964.

image

La force du Saint-Bernard pour tracter

Jusqu’à la motorisation croissante au milieu du XXe siècle, les fermiers et colporteurs de certaines régions de notre pays utilisaient les Saint-Bernard comme chiens de trait.

En hiver, des luges remplaçaient les chariots, par exemple pour le transport de bagages des clients d’hôtel. Jusqu’au début des années 30, la mécanisation était encore modeste dans toutes les armées, ce qui explique que, parmi d’autres animaux, les Saint-Bernard partaient
à la guerre en tant que chiens de trait ou de bât. Par exemple, pendant la Première Guerre mondiale, dans l’armée belge ils devaient tirer des véhicules à un essieu armés d’une mitrailleuse et dans l’armée française des cuisines de campagne mobiles.

image

Photo : © SUZUKI Schweiz AG

Les Saint-Bernard dans la publicité

Grâce à leurs origines et à leur aspect attachant, les Saint-Bernard sont devenus un sujet publicitaire populaire, entre autres pour des produits associés aux valeurs suisses. Une collection variée d’objets publicitaires anciens est à découvrir au musée Barryland à Martigny.

Ces dernières années, certains de nos Barry ont également posé pour de la publicité pour diverses entreprises. C’est ainsi que Homer Barry du Grand St. Bernard figurait sur les affiches pour le tilsit, Helios du Grand St. Bernard est devenu la star du spot publicitaire de la Garde aérienne suisse de sauvetage (Rega) et nos chiots ont fait la promotion de Suzuki Suisse.

image

Photo : © Pascal Gertschen

Les tâches actuelles de nos Barry

Nous attachons une grande importance à des occupations de nos amis à quatre pattes respectueuses de l’animal. Les activités sollicitant au même titre le corps et l’esprit sont très importantes pour la santé des chiens. Les Saint-Bernard apprennent de manière ludique et avec beaucoup de patience des tâches qui correspondent à leurs capacités individuelles.

Chiens de trait, d’accompagnement et chiens sociaux

Nos Saint-Bernard apprennent à tirer des charrettes et des traîneaux. En hiver, des promenades autour du lac sont proposées à Champex-Lac (VS), où les enfants peuvent se faire tirer sur une luge. Nos Barry sont des chiens sportifs qui aiment bouger dans la nature. Au printemps et en été, ils accompagnent les visiteurs en randonnée. Les chiens doivent être capables de se laisser guider en laisse par des personnes qu’ils ne connaissent pas.

Les Saint-Bernard sont au service des êtres humains depuis des siècles. La Fondation Barry poursuit cette tradition par des interventions sociales. Nos activités assistées par l’animal s’adressent aux personnes ayant des besoins particuliers et spécifiques. La formation initiale et continue pour de telles interventions est très exigeante, tant pour les Saint-Bernard sélectionnés que pour les conducteurs de chiens.

image

Cela pourrait aussi vous intéresser

preview image for next content

Barry News 02/2021

Barry News 02/2021: Emilie et les Saint-Bernard

Votre don – une aide précieuse !

Fb Spenden

Don

Fb Spenden Patenschaften

Parrainage d’un chien

Fb Spenden Stiftungen

Parrainage thématique

Fb Spenden Legate

Héritages et legs

Fb Spenden Unternehmen

Entreprises

Faites un don maintenant