MENU
Faire un don
Header image

Rendez-vous au cabinet de physiothérapie


La palette des possibilités de soins et activités thérapeutiques pour les animaux a explosé ces dernières années : physiothérapie, ostéopathie, hydrothérapie, etc. Les Saint-Bernard de la Fondation Barry profitent également de ces soins, qui constituent d’excellents compléments à la médecine vétérinaire traditionnelle et qui permettent dans certains cas d’éviter des interventions plus invasives.

image

Nous avons eu l’occasion de suivre les chiennes Waiana (20 mois) et Wenda (bientôt 10 ans) à une séance de physiothérapie pour mieux en comprendre les bienfaits.

Jiliane, l’assistante vétérinaire, accueille avec bonne humeur nos amies à quatre pattes. Aucune trace d’inquiétude n’est visible chez Waiana et Wenda, qui se montrent attentives mais confiantes lors de leur arrivée au cabinet.

Aujourd’hui, c’est Waiana qui commence. Après avoir été diagnostiquée d’une dysplasie des coudes détectée suite à une boiterie, la décision avait tout d’abord été prise d’opérer la chienne. La dysplasie est caractérisée par une asymétrie de l’axe de l’os, qui peut à terme l’empêcher de s’emboîter correctement dans l’articulation, créant des frottements douloureux.

Après concertation avec le vétérinaire, Manuel Gaillard (responsable de l’élevage) a finalement opté pour des séances de physiothérapie et notamment d’hydrothérapie dans un premier temps, afin de remuscler Waiana dans le but de décharger les articulations de ses coudes.

Jiliane invite tout d’abord Waiana à enjamber une série de cavalettis (environ 20 cm de hauteur), dans le but de lui faire lever les pattes plus haut et d’améliorer sa proprioception. Puis c’est un exercice d’équilibre qui est demandé à la chienne : après avoir placé ses pattes avant sur un balancier, deux personnes le font pencher lentement d’un côté et de l’autre. Cet exercice d’une dizaine de minutes permet d’améliorer l’équilibre et de voir également de quelle manière Waiana compense les changements de position.

image

Puis Jiliane fait monter Waiana dans une baignoire qui, une fois la chienne bien installée, se remplit d’eau jusqu’à la hauteur désirée. Dès l’activation du tapis roulant, Waiana commence à marcher, tout en s’amusant avec un jouet. Ce bain actif dure dix minutes lors desquelles Waiana marche à la vitesse de 1,7 km/h. L’hydrothérapie permet de renforcer la musculature tout en ménageant les articulations, l’exercice idéal pour les problèmes de coude rencontrés par Waiana.

Une fois sortie de la baignoire, Waiana passe encore une dizaine de minutes couchée avec des poches de glace sur ses coudes afin de faire diminuer l’inflammation, alors que Jiliane invite Wenda à la rejoindre pour lui faire effectuer ses différents exercices.

A bientôt 10 ans, un âge très respectable pour un Saint-Bernard, divers inconforts et douleurs commen-
cent à se faire ressentir chez Wenda, notamment au niveau de sa colonne vertébrale devenue trop rigide. Les exercices ont pour but de maintenir, voire renforcer sa musculature et de favoriser sa souplesse, contribuant de ce fait à conserver ses capacités locomotrices le mieux et le plus longtemps possible sans douleurs.

image

Wenda commence par marcher en forme de huit, grand tout d’abord, puis toujours plus serré, favorisant de la sorte le travail musculaire et la souplesse des deux côtés. Puis Jiliane la motive à enjamber les cavalettis, avant de la faire s’asseoir et se lever à plusieurs reprises. Les efforts et la bonne volonté de Wenda, tout comme d’ailleurs les efforts de Waiana avant elle, sont reconnus et récompensés à maintes reprises par des friandises fort appréciées !

Wenda termine par une séance d’hydrothérapie adaptée à ses besoins et à ses possibilités, à savoir trois sessions de trois minutes, entrecoupées d’une pause de deux minutes. Wenda, qui aime l’eau, monte volontiers dans la baignoire et commence à boire dès que la baignoire se remplit. Le tapis est réglé de sorte à faire marcher Wenda à une vitesse de 1,2 km/h. A sa sortie de la baignoire, elle est frottée et séchée avec un linge. C’est suffisant à la belle saison, mais lorsqu’il fait froid, le sèche-cheveux est de rigueur.

image

Des résultats prometteurs
Pour Waiana et Wenda, qui font des séances de physiothérapie une à deux fois par semaine depuis le mois de mai, les améliorations sont notables, comme le souligne la gardienne Léa, chargée d’assurer le suivi des séances de physiothérapie des chiens de l’élevage : « Waiana ne boite presque plus et nous avons pu constater qu’elle s’est bien musclée. Quant à Wenda, sa mobilité et sa souplesse ont été améliorées, ce qui est une bonne chose pour la maintenir en bonne santé à son âge. »

Wenda et Waiana ont passé un moment agréable, que l’on peut apparenter à un moment de bien-être. Aucunement effrayées par les différents exercices, ni par la baignoire ou le tapis roulant, elles participent activement et sont ravies que l’on s’occupe d’elles. Mais il est temps pour nos deux protagonistes de prendre la route du retour pour un repos bien mérité au chenil.

image

Cela pourrait aussi vous intéresser

preview image for next content

Parrainage thématique

Engagez-vous en faveur de nos Barry !

Votre don – une aide précieuse !

Fb Spenden

Don

Fb Spenden Patenschaften

Parrainage d’un chien

Fb Spenden Stiftungen

Parrainage thématique

Fb Spenden Legate

Héritages et legs

Fb Spenden Unternehmen

Entreprises

Faites un don maintenant